Abolir la République

Ff6 4 bandeau2


L’objectif de la République dite abusivement et indûment « Française » est aujourd’hui bien connu, chacun peut le vérifier chaque jour : anéantir la France historique et dissoudre ethniquement le peuple Français en vue de son remplacement par des populations étrangères ou allogènes. Ce n’est pas d’aujourd’hui : les prémices en étaient déjà clairement manifestes dès 1789 ; l’idée de république universelle était déjà dans l’air.

Nous n’en sommes plus au stade du constat ni de la prise de conscience, mais à celui de la lutte contre toutes les forces coalisées et leurs relais de terrain qui s’acharnent à la destruction de notre pays.

Non seulement nous dénonçons les mensonges idéologiques et historiques entretenus et imposés par le système républicain depuis plus de deux siècles, depuis la Révolution française (notons que le mot « idéologie » est porteur en soi de l’idée de mensonge absolu dès lors qu’on l’interprète comme l’expression d’un fait que contredit le monde des réalités), mais nous accusons ouvertement les derniers Présidents de la Cinquième république, MM. Pompidou, Giscard, Mitterrand, Chirac, Sarkozy, Hollande, Macron, d’être des agents du Nouvel Ordre Mondial, responsables de la situation de décadence dans laquelle ils ont plongé le pays depuis plus de quarante ans, le rabaissant à tous les points de vue, social, moral, humain, spirituel, mais aussi économique et diplomatique, et d’avoir été les complices conscients et déterminés des forces obscures qui œuvrent à la destruction de la civilisation française, dont les trois piliers institutionnels à abattre que sont : la nation, la famille, la religion catholique.

Ils auront à rendre des comptes devant le Tribunal de l’Histoire.

Depuis 2003, Force Française lance un appel désespéré et réitéré à la mobilisation générale pour sauver la France et l’Europe des nations.

Ce sauvetage ne peut passer que par un vaste mouvement en faveur de

L’abolition de la République et l’instauration de la démocratie directe

 

Il est temps pour les Français d’ouvrir les yeux et de prendre leur destin en  mains ; ou si l’on préfère, de se prendre en charge eux-mêmes, de prendre en charge leur destin commun en citoyens responsables, et non en le remettant à des intermédiaires sans scrupules qui ne font que les trahir d’élections en élections.  Si vous êtes un citoyen sincère et pas seulement un béni-oui-oui de la politique, alors soyez-le franchement, jusqu’au bout, et n’hésitez pas à user de votre pouvoir de délégation directe !...

Citoyen !... Un mot qu’on entend prononcer cent fois par jour : tout est citoyen dans ce pays, sauf les citoyens eux-mêmes jugés mineurs et trop irresponsables par les élus de la république pour les laisser décider de ce qui les regarde. Le mot « citoyen » lui-même est tellement galvaudé qu’il ne correspond plus à rien dans le système républicain ; il ne désigne plus des personnes identifiées, il désigne des êtres indéterminés ; le citoyen n’existe plus en tant qu’il est l’homme de la cité, le mot ne servant plus qu’à désigner des zombies asservis, sans identité. Donc inutile de perdre son temps en consultations populaires inutiles : quelqu’un qui n’existe pas n’a rien à dire.

Ce n’est pas dans l’espérance d’une énième alternance de type républicain et en sacrifiant à la multiplication des impostures électorales que vous participerez à sauver le pays et à vous sauver vous-mêmes ; au contraire, à chaque élection vous l’enfoncez un peu plus, à chaque élection vous donnez un coup de boutoir qui le pousse vers le chaos, vers le précipice, et vous contribuez à le faire disparaître. À force de ne pas vouloir voir la réalité, de ne pas en prendre conscience, et de cautionner par vos bulletins de vote cette république mortifère, vous aussi, vous vous portez devant le jugement de l’Histoire en tant que co-responsables des malheurs de votre pays, parce que maintenant vous le savez, vous savez que vous ne pouvez plus l’ignorer : il est en état de mort en sursis !

En vous entêtant sur cette pente fatale, en entretenant l’alternance fatidique gauche-droite, fausse alternative mais véritable nasse électorale dans laquelle vous persistez à vous laisser piéger, vous ne faites qu’aggraver le mal et vous irez une fois de plus au-devant de cruelles désillusions.

Tel que le système électoral est conçu, chaque fois que vous allez voter, vous ne faites que renforcer le pouvoir de cette voyoucratie républicaine qui a fait main basse tant sur l’État français que sur la France elle-même ; et vous vous en faites consciemment ou inconsciemment, les complices actifs.

Une seule solution, un seul moyen pacifique :

La délégitimation et la révocation du personnel politique républicain par l’abstention civique généralisée à toutes les élections républicaines.

——————————————————

Rappel : Pour que l’abstention civique soit valable, il importe d’être préalablement inscrit sur les listes électorales. S’abstenir de voter, ne signifie pas ne pas participer, bien au contraire. Et surtout, ne pas confondre l’abstention avec le vote blanc, celui-ci n’étant qu’une caution implicite du système. N’hésitez pas, le soir de l’élection, à assister ou à participer au dépouillement et à vérifier le décompte des abstentions.

Ff6 trait1 1