Ff6 4 bandeau2

Élection présidentielle permanente

Une espérance d’anti-ONU

Le « Machin » comme l’appelait le général de Gaulle. Organisation mondialiste pléthorique sous influence des États-Unis (comme toutes les organisations mondialistes, supranationales ou dites non gouvernementales), réputée pour son inefficacité inversement proportionnelle à son coût de fonctionnement. L’ONU regrouperait quelque 80 agences et organisations mondialistes diverses, et passe, derrière un humanisme universaliste de façade clairement affiché, pour dériver vers un possible embryon de gouvernement mondial, dans les faits totalement impossible à gérer. Organisme garant de la paix dans le monde ou organe de domination mondiale ? Rien n’est clair dans cette pachydermique institution supranationale tant il est difficile de discerner ce qui relève du réseau d’influences occultes que de l’action fidèle à son nom et à sa charte. Notons que la référence à la « nation » dans l’intitulé de l’organisation est un abus de langage d’une scandaleuse hypocrisie : il s’agit d’une organisation mondiale d’États représentant les gouvernements et non les peuples souverains, encore moins les nations.

Nous proposons son remplacement par une organisation des peuples et des nations souveraines du monde entier nommée INTERPAX-UNIMONDE ; ce qui veut dire la paix dans un monde uni, non dans un monde uniformisé dominé par des organisations supra-étatiques apatrides et hyper-centralisées sous la domination des puissances oligarchiques mondialistes, mais par des organismes nationaux d’entente entre les peuples susceptibles, à partir d’une charte commune, de prendre à tour de rôle la responsabilité d’INTERPAX-UNIMONDE pour pointer du doigt les réels problèmes communs à la planète et faire entendre leurs voix.

Image trait3 1