Ff6 4 bandeau2Élection présidentielle des 10 et 14 avril 2022

Plateforme politique de Force Française
Volet-2

 

1. Condamnation des Présidents de la République ayant exercé la fonction de chefs d’État depuis l’année 1968 : Mrs Pompidou, Giscard, Mitterrand, Chirac, Sarkozy, Hollande, Macron.
Mise en place d’un Tribunal d’exception ayant à juger à titre posthume les susdits pour forfaiture et Haute Trahison durant leur mandat électif. Les ex-Présidents vivants seront convoqués en personne devant le Tribunal. Délits passibles de la dégradation nationale ou de la dénaturalisation.

En savoir plus

2. Réforme de l’État français et de la fonction publique.
Comprendre et réformer l’État français devenu au fil du temps une monstruosité crypto-communiste accouchée de la Libération (sic) en 1945 ; une monstruosité qui, par inversion sémantique et fonctionnelle, a fait que ce n’est plus l’État qui est au service de la société civile, mais la société civile qui est au service de l’État et de la fonction publique. Aujourd’hui, l’État français étouffe la société civile et la dévore tel un Blob à la goule béante sans tête ni membres, qui nourrit son impotence de l’énergie produite par la société civile jusqu’à épuisement. Quand l’épuisement est atteint, c’est alors que nous ne sommes plus dans une société de liberté, mais nous nous retrouvons plongés dans un État communiste : vous connaissez la suite.

En savoir plus


3. Audit général et remise à plat du système bancaire et monétaire français, réforme de la Banque de France et réhabilitation du franc comme monnaie souveraine nationale.  

4. Réhabilitation et défense de la famille nucléaire monogame à transmission patrilinéaire

5. Interdiction de l’avortement génocidaire hors prescription médicale.

6. Création d’un Institut national (rappelant les pupilles de la nation) ayant vocation à recevoir les nouveau-nés non-désirés par les femmes.
En aucun cas cela saurait résulter de la seule fantaisie de la mère. Des dispositions seront prises pour éviter que cet Institut soit considéré comme un pis-aller susceptible de se substituer à l’avortement, ou comme une sorte de post-contraception institutionnelle.

7. Interdiction de toutes formes de prosélytisme et d’encouragement publics aux pratiques sexuelles dévoyées, particulièrement en direction des enfants et de la jeunesse mineure.

8. Démantèlement et refondation de l’Éducation dite nationale en ministère de l’Instruction publique.
Autrement appelée le Mammouth, l’Éducation dite « nationale » est devenue en quelques décennies une institution pachydermique au coût de fonctionnement pharaonique de 160 Md€, soit plus de la moitié du budget général net de l’État, véritable incubateur de crétinisme universel et de bourrage de crâne républicain, usine à fabriquer les futurs aigris et autres frustrés endémiques précocement fatigués de l’existence, qui trouvent leur vengeance dans l’activisme gauchiste.

9. Dissolution de l’ENA, l’Institut d’Études Politiques (Sciences PO), l’École de la Magistrature (Bordeaux).

10. Réhabilitation de la sélection et de l’excellence à tous les niveaux scolaires et professionnels.

11. Réintroduction dans le langage courant de mots qui semblent avoir disparus du vocabulaire français : Moralité, Éthique, Vocation, Devoir…

12. Réintroduction dans l’enseignement officiel de la morale, particulièrement à partir des petites classes.

13. Réintroduction de la séparation écoles filles-garçons.

14. Rétablissement du Certificat d’études primaires.

15. Libre choix de l’école pour les parents (privé-public). Chèque scolaire pour le privé.

16. Du fait de la patrimonialisation de l’espace national et du principe d’usufructage, renforcement des lois d’urbanisme.

17. Arrêt de l’extension illimitée des villes, blocage des villes de type Grand Paris, Grand Lyon, Grand Marseille, etc.
Arrêt de l’emprise des aires urbaines et des voies de communication sur la terre arable, Arrêt du mitage des espaces naturels, nettoyage et réhabilitation des lieux abusivement artificialisés.

18. Réhabilitation des cimetières communaux qui seront élevés au rang de sanctuaires nationaux en hommage à tous nos morts. Réhabilitation de l’inhumation naturelle au détriment de la crémation.
En savoir plus

Image trait3 1